Archives traitements et matériaux

Archives de la revue des traitements thermiques, ingénierie de surfaces et des matériaux métalliques


Date de publication :

Toutes les archives

Résultats 51 - 60 sur un total de 1707 réponses

  • Le four sous vide pour le brasage aluminium

    Nicolas Deforge, BMI Fours Industriels | 25 mai 2018

    La recherche d’un gain de poids et de performance a démocratisé l’emploi de l’aluminium dans l’industrie aéronautique, moteur d’innovation pour de nombreuses industries. La fabrication de certaines pièces en aluminium nécessite un brasage dans des fours sous vide. C’est le cas de nombreux échangeurs thermiques utilisés dans la conception des systèmes aéronautiques. Les avantages du brasage en four sous vide résident dans sa rapidité d’exécution, sa répétabilité, la possibilité de braser plusieurs pièces à la fois ainsi que la possibilité de traiter des pièces de forme complexe.

  • La conception des fours de nitruration plasma

    Cédric Dannoux,ALD France, IRT M2P | 24 mai 2018

    La nitruration ionique n’utilise pas de sels, d’ammoniaque, ni de grosses quantités de gaz. La conception des fours contribue à ces avantages comme à d’autres. Explications.

  • La trempe en bain de sel après traitement sous atmosphère contrôlée

    Jean-Marie Hertzog et Luc Roy, Codere SA | 22 mai 2018

    Associée à un traitement thermique d'austénitisation, de cémentation ou de carbonitruration sous atmosphères contrôlées, la trempe en bain de sel présente de nombreux avantages techniques et économiques. Avec une plage de température comprise entre 180 °C et 450 °C, le refroidissement en bain de sel reste la solution idéale pour réduire les déformations au maximum. La société Codere propose une solution industrielle fiable et approuvée par les plus grand donneurs d'ordres.

  • Metal Binder Jetting : une opportunité pour la production de petits composants complexes en petite et moyenne série

    | Traitements et Matériaux n°452 1 mai 2018

    De nouveaux procédés de fabrication additive métal, alternatifs à ceux par fusion, se développent. Ils reposent sur une consolidation par frittage. Parmi eux, se trouve le Metal Binder Jetting (MBJ), objet de l’article.

  • La trempe en bain de sel après traitement sous atmosphère contrôlée

    | Traitements & Matériaux n°451 2 avril 2018

    Associée à un traitement thermique d'austénitisation, de cémentation ou de carbonitruration sous atmosphères contrôlées, la trempe en bain de sel présente de nombreux avantages techniques et économiques. Avec une plage de température comprise entre 180 °C et 450 °C, le refroidissement en bain de sel reste la solution idéale pour réduire les déformations au maximum. La société Codere propose une solution industrielle fiable et approuvée par les plus grand donneurs d'ordres.

  • La conception des fours de nitruration plasma

    | Traitements & Matériaux n°451 2 avril 2018

    La nitruration ionique n’utilise pas de sels, d’ammoniaque, ni de grosses quantités de gaz. La conception des fours contribue à ces avantages comme à d’autres. Explications.

  • Les avantages du frittage sous vide

    | Traitements & Matériaux n°451 2 avril 2018

    La compression de poudres métalliques, le moulage par injection de métal (MIM : Metal Injection Molding), l’impression 3D et autres technologies similaires peuvent tirer un grand profit du frittage sous vide. Explications.

  • Comparaison des procédés de nitruration ionique et gazeuse d’un point de vue écologique

    | Traitements & Matériaux n°451 2 avril 2018

    La recherche de solution pour protéger l’environnement a conduit à de récents développements en matière de nitruration ionique. Quels sont les bénéfices en matière d’écologie face à la nitruration gazeuse traditionnelle ?

  • Méthodologie d’évaluation des performances anticorrosion pour des couches minces DLC : une approche qualitative et quantitative

    | Traitements & Matériaux n°451 2 avril 2018

    Le potentiel de réduction du frottement et de l’usure fait des couches minces DLC des solutions courantes pour les moteurs de voitures. L’utilisation de matériaux à base de DLC, pour des applications tribologiques nécessitant aussi une bonne résistance à la corrosion des pièces revêtues est envisagée. Comment évaluer la résistance à la corrosion de dépôts DLC ? Une méthode qualitative et quantitative est exposée ici.

  • Amélioration de la durée de vie des tapis de fours de traitements thermiques en AISI 330Cb

    | Traitements & Matériaux n°439 1 avril 2018

    L’étude des tapis de fours de traitement thermique par le Cetim a mis en évidence l’intérêt d’un traitement de pré-oxydation sur des aciers inoxydables réfractaires AISI 330Cb vis-à-vis de la résistance à la carburation et à l’oxydation.

Dossiers de la rédaction

  • 20 juin 2019

    Dossier : Fabrication additive

    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.

  • 24 mai 2019

    Dossier : Fours & équipements

    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.

  • 29 août 2016

    Dossier Contrôle & Mesure

    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de ...