Archives traitements et matériaux

Archives de la revue des traitements thermiques, ingénierie de surfaces et des matériaux métalliques


Date de publication :

Toutes les archives

Résultats 31 - 40 sur un total de 1567 réponses

  • Élaboration d’un revêtement de Zn-Ni12−16% en milieu alcalin : essais et analyse

    | Traitement et matériaux n° 0441 1 août 2016

    L’étude du comportement de l’hydrogène au cours de l’élaboration de revêtement de Zn-Ni12−16% en milieu alcalin s’insère dans la démarche de substitution des revêtements à base de cadmium dangereux pour la santé (cancérogène, mutagène et reprotoxique) et visés par la réglementation Reach.

  • Optimisation de la nitruration gazeuse des aciers par une modélisation multiphysique

    | Traitement et matériaux n° 0441 1 août 2016

    La nitruration gazeuse est un traitement thermochimique contrôlée par la température, le temps et le potentiel azote superficiel qui influencent de façon notable les propriétés mécaniques (dureté, contraintes résiduelles) et la durée de vie des pièces mécaniques traitées. Cet article propose une méthodologie permettant l’optimisation des paramètres de nitruration en utilisant un modèle multiphysique décrivant complètement le traitement : microstructure, mécanisme de diffusion/précipitation, dureté et génération des contraintes résiduelles.

  • Comment « limiter la sensibilité à la fragilisation par l’H » en production sans parler ou presque d’hydrogène ?

    Alexandre Fleurentin, Métallo Corner | Traitements et matériaux n° 440 1 juin 2016

    La fragilisation par l’hydrogène (FHP) est un sujet sensible dans différents secteurs industriels. La teneur en hydrogène absorbé est loin d'être le seul paramètre à surveiller pour maîtriser la nocivité de cet interstitiel dans des réseaux cubiques centrés. Cet article permet également d'introduire le concept de « H partitionning » entre les différentes structures cristallographiques du système substrat/revêtement, notion nécessaire pour mieux appréhender le degré de fragilisation de nos pièces industrielles revêtues à hautes caractéristiques mécaniques.

  • Fragilisation par l’hydrogène des alliages d’aluminium sans Cu de la série 7000

    Loïc Oger1, 2, Grégory Odemer1, Lionel Peguet2 et Christine Blanc1, 1 Institut Carnot CIRIMAT, Université de Toulouse, INPT-UPS-CNRS, Ensiacet 2 Constellium Technology Center | Traitements et matériaux n° 440 1 juin 2016

    Une étude menée par l’institut Carnot Cirimat et Constellium a montré le rôle de l’hydrogène dans des applications automobiles.

  • Étude expérimentale de l’impact de l’hydrogène sur le comportement thermomécanique du titane

    Vincent Duquesnes1, Tony Montesin2, Nicolas Creton2, Steeve Dejardin2, Elise Deloye1 1 Vallourec Heat Exchanger Tubes 2 Laboratoire Interdisciplinaire Carnot Bourgogne | Traitements et matériaux n° 440 1 juin 2016

    Le programme de recherche TESAMI a pour premier but de définir si les alliages de titane peuvent être utilisés dans la conception d’assemblages utilisés dans des réacteurs nucléaires.

  • « If you can design it, you can build it »

    | Traitement et matériaux n° 0440 1 mai 2016

    La ville d’Orlando a accueilli plus de 170 participants intéressés par le LAM (Additive Laser Manufacturing) les 2 et 3 mars derniers.

  • Facteurs de pénibilité: une opportunité ?

    | Traitement et matériaux n° 0440 1 mai 2016

    Au 1er juillet 2016, six facteurs de pénibilité supplémentaires viendront compléter ceux entrés en vigueur le 1er janvier 2015. Quelques explications.

  • Méthodes physiques et physico-chimiques d’analyse fine utilisées en métallurgie

    | Traitement et matériaux n° 0440 1 mai 2016

    Dans les communications scientifiques et techniques, les méthodes physiques et physico-chimiques d’analyse fine développées et vulgarisées lors des études métallurgiques sont souvent citées par leurs acronymes anglais ou français. Le lecteur qui n’est pas utilisateur peut avoir quelques difficultés pour les identifier. Cette rubrique se propose de rappeler les significations de ces différents acronymes avec une courte description de leur principe, leurs principales applications en métallurgie et science des matériaux ainsi que leur zone d’investigation, en surface et profondeur.

  • Comment « limiter la sensibilité à la fragilisation par l’H » en production sans parler ou presque d’hydrogène ?

    | Traitement et matériaux n° 0440 1 mai 2016

    La fragilisation par l’hydrogène (FHP) est un sujet sensible dans différents secteurs industriels. La teneur en hydrogène absorbé est loin d'être le seul paramètre à surveiller pour maîtriser la nocivité de cet interstitiel dans des réseaux cubiques centrés. Cet article permet également d'introduire le concept de « H partitionning » entre les différentes structures cristallographiques du système substrat/revêtement, notion nécessaire pour mieux appréhender le degré de fragilisation de nos pièces industrielles revêtues à hautes caractéristiques mécaniques.

  • Fragilisation par l’hydrogène des alliages d’aluminium sans Cu de la série 7000

    | Traitement et matériaux n° 0440 1 mai 2016

    Une étude menée par l’institut Carnot Cirimat et Constellium a montré le rôle de l’hydrogène dans des applications automobiles.

Dossiers de la rédaction

  • TREMPE

    7 janvier 2017

    La trempe : une alternative et un indicateur

    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.

  • 1 décembre 2015

    Procédés innovants

  • 1 octobre 2015

    Matériaux & Surface

    Si « l’art est partout » comme le dit Ben, l’artiste niçois, il est des domaines où il est, quandmême, plus présent. Celui de la projection thermique est l’un d’entre eux comme s’efforcede le montrer cet article.