Archive

NOMINATION

Nouveau directeur à l'institut de chimie du CNRS

| 1 mai 2011 | Traitement et matériaux n° 0410

Photo : DR.
Régis Réau est nommé directeur de l'institut de chimie du CNRS.

Depuis le 1er mai, Régis Réau a été nommé directeur de l'institut de chimie du CNRS par Alain Fuchs, président de l'organisme. Âgé de 49 ans, ce professeur de l'université de Rennes 1 est membre junior de l'Institut universitaire de France. Il remplace Gilberte Chambaud, appelée à d'autres fonctions.

Régis Réau entre au CNRS en 1990 comme chargé de recherches du Laboratoire de chimie de coordination, de Toulouse, après un stage post-doctoral effectué en Allemagne. En 1995, il devient également responsable de la filière chimie organique du Cnam de Toulouse.

Il quitte Toulouse en 1997 pour l'université de Rennes 1 où il est nommé professeur. Entre 2002 et 2004, il est responsable du DEA «Chimie moléculaire» puis du Master Chimie moléculaire, avant d'être nommé directeur adjoint du laboratoire « Organométallique et Catalyse ».

Depuis 2009, Régis Réau est directeur du Laboratoire international associé « Matériaux Organophosphorés Fonctionnels » (CNRS-Université de Zhengzhou-Université de Rennes) et membre du bureau du Conseil scientifique de l'Université de Rennes 1. Il est également délégué scientifique adjoint à l'Agence de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (sections Unités de Recherche et Formations et Diplômes) depuis 2007.

Membre junior de l'Institut universitaire de France, membre de la Société française de chimie, Régis Réau a signé à ce jour plus de 120 publications scientifiques et déposé une dizaine de brevets.

www2.cnrs.fr

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Dossiers de la rédaction
  • 1 octobre 2021
    -
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...

Produits et Services