Profession

Corrosion et énergies : un accord signé en faveur de la transition énergétique

BECHERINI, Béatrice | 3 septembre 2021 |

(c) Pixabay

L’Institut de la Corrosion et IFP Energies nouvelles signent un accord-cadre de partenariat.


L’Institut de la Corrosion (IC), filiale de RISE Research Institutes of Sweden, et IFP Energies nouvelles (IFPEN), au travers de son Carnot IFPEN Ressources Énergétiques, ont signé un accord-cadre de partenariat n faveur de la transition énergétique, d'une durée de 5 ans. Celui-ci s’inscrit dans une volonté́ commune de développer des collaborations en recherche et innovation dans le domaine de la corrosion, enjeu majeur de la transition énergétique pour une production industrielle plus respectueuse de l’environnement.

En s’attaquant aux équipements de l’industrie de l’énergie, la corrosion peut en effet impacter négativement la sécurité des personnes, l’environnement et la rentabilité des procédés, équipements et infrastructures.

IC et IFPEN ont identifié les différents domaines d’application de cet accord :

- Les nouvelles technologies de l’énergie, incluant la géothermie, l’hydrogène, l’éolien, le captage, stockage et la valorisation du CO2 (CCUS) et le stockage d’énergie associé ;

- L’exploration et la production d’hydrocarbures afin de minimiser les risques en exploitation.

L’objectif des deux partenaires est de s’appuyer sur leurs savoir-faire et laboratoires expérimentaux très complémentaires dans le domaine de la corrosion et sur les premiers travaux de recherche communs menés depuis 2015 pour renforcer leur collaboration.

Retour sur les premières collaborations

IC et IFPEN ont conduit des collaborations de recherche depuis quelques années, sur la base de leur expertise et de leurs laboratoires complémentaires de Solaize (69), Saint-Étienne et Brest. Ainsi, en 2019, l’IC et la direction scientifique d’IFPEN ont lancé avec douze partenaires industriels le consortium (Joint Industry Project - JIP), Fugacity, de recherche fondamentale sur l’étude de la pénétration de l’hydrogène issu du processus de corrosion dans les aciers en présence de CO2 et H2S.

Ils ont également créé en 2019 le pôle de recherche Corrtex1 dans le domaine de la corrosion avec huit partenaires académiques et privés, qui a abouti à l’inauguration d’une boucle de corrosion haute pression et haute température permettant de simuler des environnements corrosifs variés. Cette boucle financée avec l’aide de la région Auvergne Rhône-Alpes est localisée sur le site d’Axel’One PPI à Solaize.

IC et IFPEN vont ainsi poursuivre et accentuer cette dynamique partenariale dans le domaine de la corrosion, en particulier dans le cadre du développement des énergies bas carbone. Parmi les nouvelles initiatives, l’IC et IFPEN lanceront ainsi, au second semestre 2021, un groupe d’étude (Membership Research Consortium – MRC) afin de développer les connaissances sur le comportement des matériaux en présence d’hydrogène et de fédérer des partenaires industriels autour de cette thématique.

« Nous nous réjouissons de pouvoir inscrire notre partenariat avec l’Institut de la Corrosion dans la durée. Cette collaboration permet de mettre en commun nos expertises respectives au service de la recherche pour une meilleure compréhension, prévention et correction des phénomènes de corrosion », souligne Pierre-Franck Chevet, président d’IFPEN.

« Notre collaboration avec IFPEN, fondée sur une complémentarité d'expertises et d'équipements, a été couronnée de succès pendant de nombreuses années. Nous sommes très heureux de franchir une nouvelle étape à travers cet accord de partenariat, pour travailler ensemble à la compréhension et à la prévention de la corrosion liée à la transition énergétique. Notre nouveau groupe d’étude mutuel lié à l'hydrogène est un brillant exemple de nos efforts communs », précise Olivier Rod, président d'IC.

1 Le pôle Corrtex regroupe IC-RICE, IFPEN, Axel’One, le CNRS, l’École des Mines de Saint-Étienne, l’INSA Lyon, MECM et l’université de Lyon.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.