Profession

Production automatisée la nuit

BECHERINI, Béatrice | 1 septembre 2020 |

Endutec a pu fabriquer des pièces destinées à un véhicule d'exploration lunaire.


Constructeur de machines spéciales produisant des manipulateurs de haute précision pour l'industrie des semi-conducteurs, Endutec a choisi de développer un concept d'automatisation de la production la nuit. "Nous avons vite compris qu'il s'agissait là d'une chance unique et qu'il nous fallait dire oui", indique Andreas Flieher, directeur général d'Endutec. Avec l'aide de son associé, Michael Hascher, et de toute une équipe de concepteurs et de mécaniciens d'usinage, il s'est alors attelé à la réalisation de ce projet, pour lequel il a dû surmonter trois grands obstacles.

Premièrement, les doutes qu'avaient les experts en aérospatial quant à la faisabilité de la fabrication se sont confirmés : il a donc fallu commencer par retravailler la conception pour que les composants puissent être fraisés. "Les parois sont toujours très fines car en ingénierie spatiale chaque gramme compte", explique Andreas Flieher. Cela paraît d'autant plus évident lorsque l'on considère les coûts d'expédition sur la Lune
qui commencent à 800 000 euros le kilogramme.

Deuxièmement, le délai de fabrication de deux mois était extrêmement serré. À ce sujet, rien de nouveau sous la lune si l'on repense à l'énorme pression à laquelle la NASA avait été soumise suite à l'annonce de 1962 du président John F. Kennedy, qui voulait alors envoyer un Homme sur la Lune d'ici la fin de la décennie.

Troisièmement, il a fallu venir à bout des temps de fabrication extrêmement longs, pouvant atteindre jusqu'à 14 heures, compte tenu des ressources disponibles, alors que les carnets de commandes étaient pleins. "La seule manière d'y arriver était de travailler la nuit et les week-ends, en exploitant notre capacité d'automatisation, affirme Andreas Flieher. Cela impliquait donc de compter sur notre robot manipulateur, pour placer les pièces, et sur StateMonitor de Heidenhain, pour nous alerter de l'état des machines."


L'automatisation

Dès le départ, Andreas Flieher et Michael Hascher ont pensé à automatiser et à digitaliser leurs process. En 2009, alors que l'entreprise pour laquelle ils travaillaient mettait la clé sous la porte, les deux associés
fondèrent un bureau d'études. Trois ans plus tard, ils créaient leur unité de production avec leur propre concept d'automatisation, qu'ils revendent aujourd'hui à d'autres entreprises.

"Pour être efficaces, nous combinons des moyens techniques, tels que le chargement automatisé des machines par notre installation robotisée, et la surveillance via StateMonitor," confie Andreas Flieher,
convaincu des retombées positives qu'a l'automatisation sur l'activité de ses collaborateurs. Ces derniers peuvent, par exemple, exécuter leurs ordres de fabrication de façon bien plus détendue, en se concentrant
sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, et même se permettre de finir leur journée de travail plus tôt de temps en temps.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.