Profession

CNRS

Un laboratoire conjoint CNRS et Hitachi

| 10 septembre 2018 |

_
Le CNRS et Hitachi High Technologies Corporation développent un laboratoire commun.

Chercheurs français et ingénieurs japonais s'associent pour développer un nouveau microscope électronique capable de scruter les propriétés de la matière à de très petites échelles de temps et d'espace. Le Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales (CEMES) du CNRS et l'entreprise Hitachi High Technologies Corporation (HHT) a officialisé, le 2 juillet 2018, la création d'un laboratoire commun, le premier entre le CNRS et une entreprise étrangère.

 

Les relations entre le CEMES et HHT ont débuté dès 2009, alors que le laboratoire cherchait à acquérir un nouveau microscope électronique en transmission (MET) permettant de réaliser des expériences impossibles avec les instruments conventionnels. Pour répondre au mieux aux besoins des chercheurs, les ingénieurs d'HHT ont modifié un de leurs produits et mis au point une véritable « plateforme d'optique électronique » inédite. Forts de cette expérience, les deux partenaires ont poursuivi leurs relations, tout d'abord autour d'un contrat de collaboration visant à valoriser cet instrument.

 

Une équipe du CEMES a mis au point en parallèle une source cohérente d'électrons ultra-rapide unique au monde qu'ils ont pu tester avec succès sur une ancienne génération de microscope d'HHT, ce qui fait de ce prototype le premier MET ultra-rapide cohérent. Par la suite, les ingénieurs d'HHT souhaitant collaborer autour de cette nouvelle technologie, et les chercheurs du CEMES voulant poursuivre ces travaux sur un microscope plus moderne, les deux partenaires ont décidé de la fondation d'un laboratoire commun, entérinée par la signature d'une convention le 2 juillet à l'ambassade de France à Tokyo.

 

Si le CNRS compte déjà plusieurs Unités mixtes internationales associant partenaires académiques étrangers et entreprises privées, il s'agira ici du premier laboratoire commun international entre le CNRS et une entreprise étrangère seulement.

 

Un collaboration forte

La collaboration s'articulera donc autour du transfert de la source d'électrons cohérente vers un modèle de pointe prêté par HHT dans le cadre de ce nouveau partenariat. Les équipes du CEMES profiteront alors d'un des instruments les plus performants au monde sur lequel mener leurs expériences et les ingénieurs japonais bénéficieront de l'expertise des chercheurs français dans le domaine de la microscopie ultra-rapide.

Le projet FemtoTEM, ayant permis de développer le premier prototype de cette technologie, marie MET et laser ultra-rapide. La MET offre une excellente résolution spatiale, mais possède une faible résolution temporelle : en somme, la MET permet d'étudier des phénomènes physiques à l'échelle atomique à un instant donné, et non de suivre leur évolution dans le temps. L'instrument du CEMES s'affranchit de cette limite avec un nouveau canon d'électrons permettant de générer des impulsions ultra-courtes   grâce au couplage à un laser ultra-rapide. L'utilisation d'une telle source pulsée cohérente permet d'étudier des phénomènes physiques - tels que la dynamique des champs électriques, magnétiques ou de contrainte au sein de nanomatériaux - sur des durées de l'ordre de la femtoseconde tout en les observant à l'échelle sub-nanométrique.


Grâce au laboratoire commun entre le CEMES et HHT, la technologie FemtoTEM pourra être intégrée à un MET moderne avec de nouveaux modes d'imagerie, offrant aux équipes de recherche un instrument bien plus précis pour mener à bien ce type d'études uniques au monde.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Traitements de surface sous vide des métaux

    L’amélioration des matériaux passe souvent par l’utilisation de technologies utilisant le vide. Qualités d’adhérence, propreté et répétabilité comptent parmi les avantages des traitements sous vide. Rappels des avantages et inconvénients des ...

    1 novembre 2018

  • Le four sous vide pour le brasage aluminium

    La recherche d’un gain de poids et de performance a démocratisé l’emploi de l’aluminium dans l’industrie aéronautique, moteur d’innovation pour de nombreuses industries. La fabrication de certaines pièces en aluminium nécessite un brasage dans des ...

    18 juillet 2018

  • Matériaux

    Thermec’2018 se termine le 13 juillet

    Les spécialistes des matériaux se réunissent depuis lundi à Paris.

    10 juillet 2018

Dossiers de la rédaction
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...
  • 1 mars 2016
    Dans ce dossier, vous trouverez quatre articles : Amélioration de la durée de vie des tapis de fours de traitements therliques en AISI 330Cb. Les fours à réacteurs ou moufle à enceinte métallique. L'amélioration du traitement thermique avec la maintenance ...
  • 1 janvier 2016
    Les progrès réalisés dans les techniques d’élaboration, de refusion et de transformation à chaud ou encore dans les moyens d’usinage ont impulsé les évolutions des aciers pour moules et outils.

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.