Profession

3dnatives

Un mini sous-marin imprimé en 3D pagaie sans électricité ni carburant

| 21 juin 2018 | www.3dnatives.com

(c) 3Dnatives
Une équipe de l’ETH a travaillé avec l’Institut de Technologie de Californie afin de mettre au point un nouveau concept de propulsion pour robots aquatiques.

L’Université de sciences appliquées, ETH Zurich, est notamment connue pour ses multiples travaux de recherche en fabrication additive, que ce soit dans le domaine médical ou dans le développement de technologie d’impression.

Plus récemment, elle s’est intéressée au secteur maritime, notamment au concept de propulsion pour sous marin. Une équipe de l’ETH a travaillé avec l’Institut de Technologie de Californie afin de mettre au point un nouveau concept de propulsion pour robots aquatiques. Ceux-ci exploiteraient les fluctuations de la température de l’eau pour créer une propulsion sans avoir besoin d’un moteur, d’un propulseur ou d’une alimentation électrique. L’impression 3D leur a permis de concevoir un premier prototype.

 

Le secteur maritime voit se développer de nombreuses applications grâce à la fabrication additive, notamment pour concevoir des solutions plus performantes comme des hélices de bateaux ou encore des coques de voiliers plus solides. On peut même trouver des imprimantes 3D à bord de certains navires, permettant alors aux marins de créer des pièces de rechange facilement et rapidement, à l’image des astronautes qui impriment en 3D dans l’espace.

Un robot aquatique imprimé en 3D

Les chercheurs de l’ETH Zurich ont créé un mini sous-marin de 7,5 centimètres équipé de pagaies, qu’ils auraient entièrement fabriqué à l’aide d’une imprimante 3D multi-matériaux. Ce petit sous-marin leur permet d’effectuer tous les tests nécessaires pour mieux comprendre le concept de propulsion développé. Les chercheurs expliquent : « Un des défis majeurs de la robotique est l’intégration de la détection, de l’actionnement, du contrôle et de la propulsion. Nous proposons une approche matérielle pour la conception de robots souples. Nous avons donc conçu un robot d’eau douce mobile, qui peut accomplir des tâches préprogrammées sans avoir besoin de l’électronique, des contrôleurs, ou des sources d’énergie à bord. »

 

Les pagaies fonctionneraient à l’aide d’un élément de propulsion bistable, que deux bandes de polymère à mémoire de forme activent. Conçues pour se dilater dans l’eau chaude, ces bandes de polymère alimentent le robot en agissant comme des muscles. Si l’eau dans laquelle flotte le mini-sous-marin est chauffée, l’expansion des muscles provoque un enclenchement rapide de l’élément bistable et donc un coup de pagaie. Le mouvement directionnel, la force et la synchronisation des coups de pagaie seraient définis avec précision par la géométrie et le matériau du robot.

 

Pour l’instant, chaque élément de propulsion ne peut réaliser qu’un seul coup de pagaie; les chercheurs doivent le reprogrammer manuellement.

 

Toutefois, il serait possible de concevoir un robot avec plusieurs déclencheurs. L’équipe aurait également conclu que les bandes mince de polymères se réchauffent plus rapidement et réagiraient donc plus rapidement que les épaisses. Un des chercheurs de l’ETH Zurich, Kristina Shea, affirme : “La principale conclusion de notre travail est que nous avons développé un nouveau moyen de propulsion prometteur, entièrement imprimé en 3D, ajustable et fonctionnant sans source d’alimentation externe.”

Les chercheurs espèrent développer davantage le système de propulsion du sous-marin pour créer un navire de faible puissance permettant d’explorer les profondeurs océaniques.

 

Retrouvez plus d’informations sur le site de l’ETH Zurich.

 

https://youtu.be/ulF1xEfCHBs 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Solution de simulation pour la fabrication additive

    La solution sera présentée en exclusivité sur le salon Formnext (13 au 16 novembre 2018, à Francfort).

    11 novembre 2018

  • Traitements de surface sous vide des métaux

    L’amélioration des matériaux passe souvent par l’utilisation de technologies utilisant le vide. Qualités d’adhérence, propreté et répétabilité comptent parmi les avantages des traitements sous vide. Rappels des avantages et inconvénients des ...

    1 novembre 2018

  • Le four sous vide pour le brasage aluminium

    La recherche d’un gain de poids et de performance a démocratisé l’emploi de l’aluminium dans l’industrie aéronautique, moteur d’innovation pour de nombreuses industries. La fabrication de certaines pièces en aluminium nécessite un brasage dans des ...

    18 juillet 2018

Dossiers de la rédaction
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...
  • 1 mars 2016
    Dans ce dossier, vous trouverez quatre articles : Amélioration de la durée de vie des tapis de fours de traitements therliques en AISI 330Cb. Les fours à réacteurs ou moufle à enceinte métallique. L'amélioration du traitement thermique avec la maintenance ...
  • 1 janvier 2016
    Les progrès réalisés dans les techniques d’élaboration, de refusion et de transformation à chaud ou encore dans les moyens d’usinage ont impulsé les évolutions des aciers pour moules et outils.

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.