Profession

Nouveau laboratoire public/privé dédié à l’aluminium de demain

BECHERINI, Béatrice | 10 mai 2022 |

(c) Institut Carnot

Le CNRS, l’Université Grenoble Alpes et Constellium lancent le laboratoire 3ALP dédié à l’aluminium de demain.


Pour s’adapter aux enjeux de développement durable notamment, le secteur de la métallurgie mise sur l’innovation dans les alliages et dans les procédés de fabrication. Le groupe Constellium, le CNRS et l’Université Grenoble Alpes unissent leurs expertises en créant le laboratoire commun 3ALP pour « Advanced aluminium alloys partnership ».

L’objectif est de développer, ensemble, la recherche sur la recyclabilité et la durabilité de l’aluminium et de travailler sur de nouvelles méthodologies de recherche innovantes et de nouveaux matériaux à base d’aluminium.

Ce laboratoire commun 3ALP s’appuiera sur l’expertise reconnue du laboratoire de recherche Science et ingénierie des matériaux et procédés (SIMAP ; CNRS/UGA) en matière de conception d’alliages métalliques et de procédés innovants comme la fabrication additive1. Sa création fait suite à une collaboration de plus de 40 ans entre SIMAP et C-TEC, le centre R&D de Constellium implanté à Voreppe près de Grenoble.

Pour les scientifiques, la coopération avec C-TEC est une opportunité de participer à lever les freins auxquels est confronté le secteur métallurgique, de développer les axes sur lesquels recherche fondamentale et problématiques industrielles se rencontrent, mais aussi d’orienter certains programmes de recherche vers des développements appliqués.

Par ailleurs, au travers de 3ALP, Constellium disposera d’un accès aux outils de modélisation et de caractérisation de pointe, notamment en lien avec le rayonnement synchrotron, et bénéficiera de l’expérience des scientifiques du SIMAP dans divers domaines : étude des caractéristiques structurelles et mécaniques des matériaux, conception et mise en œuvre instrumentale, développement d’outils d’intelligence artificielle pour les matériaux.

Forts de cette complémentarité et de collaborations fructueuses par le passé, le CNRS, Constellium et l’UGA espèrent avec 3ALP explorer ensemble la recherche, la mise au point et l’application de méthodologies innovantes pour développer de nouveaux produits à base d’aluminium, répondant aux enjeux de la métallurgie et de la société de demain. Se dessinent plus particulièrement deux objectifs ambitieux et complémentaires : le développement durable et notamment l’extension de la recyclabilité de l’aluminium à toutes ses applications, ainsi que le développement de nouvelles méthodes de design d’alliages assistées par l’intelligence artificielle.

Engagement des partenaires

Souple dans son fonctionnement, inscrit dans la durée, co-construit entre une unité mixte de recherche et une entreprise partenaire, le laboratoire commun représente un investissement conjoint dans un véritable programme d’intérêt commun.

« Je me réjouis de ce rapprochement avec Constellium qui s’inscrit dans un long historique de coopérations. Nous poursuivons une politique constante de développement des laboratoires communs avec les entreprises de toutes tailles, comme le confirment les plus de 200 laboratoires communs déjà existant. Cette forme ambitieuse de collaboration entre le monde économique et le monde académique s’appuie sur la recherche fondamentale pour apporter une réponse à des défis industriels majeurs. Notre ambition est d’atteindre 400 laboratoires communs en activité d’ici quatre ans », souligne Antoine Petit, président-directeur général du CNRS.

« Je suis très fier de soutenir l'ouverture du ce laboratoire commun, et je remercie tous ceux qui ont rendu cette réalisation possible, et en premier lieu nos partenaires, l’UGA et le CNRS, commente Ludovic Piquier, vice-président senior, excellence opérationnelle et directeur technique. Ce laboratoire nous permettra de continuer à explorer le potentiel de l’aluminium, un matériau d’avenir pour l’économie circulaire de demain. »


Université Grenoble Alpes (UGA) moteur d’innovation technologique

Forte de sa diversité et de son esprit pionnier, l’Université Grenoble Alpes (UGA) est moteur d’innovation technologique, sociétale et culturelle. Sa politique de recherche et d’innovation concilie excellence académique, ouverture de la science et transfert aux organisations pour le progrès de la société. Dans son plan stratégique, l’UGA a inscrit le développement de la culture de l’innovation avec sa diversité de typologie, d’intensité et de voies de transfert, ceci avec l’objectif d’amplifier la valorisation, vecteur d’impact de ses créations intellectuelles et d’insertion professionnelle de ses jeunes diplômées et diplômés. Intégratrice de capacités en recherche, formation, innovation et technologie, l’UGA construit et offre des parcours d’innovation pour des collaborations circonstanciées, progressives et durables. Elle place la qualité de ses collaborations au cœur de sa politique partenariale. Ainsi, les laboratoires communs sont le prolongement de collaborations réussies avec des entreprises. 3ALP s’inscrit dans ce cadre pour sceller et intensifier la collaboration entre le SIMAP et Constellium en science des matériaux.

Les collaborations industrielles font partie de l’ADN de Grenoble INP – UGA, institut d’ingénierie et de management de l’Université Grenoble Alpes. SIMAP, laboratoire de Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés, est un laboratoire emblématique de Grenoble INP – UGA. C’est un laboratoire exemplaire dans l’articulation formation/recherche/valorisation, qui s’appuie sur l'école Grenoble INP - Phelma, UGA, sur des plateformes technologiques comme notre plateforme de caractérisation des matériaux CMTC (Consortium des moyens techniques communs), et des équipements scientifiques de pointe dont la plupart se retrouvent dans le centre d’Ecoconception des matériaux architecturés (Ecomarch) de Grenoble INP - UGA. Ce tout nouveau bâtiment a été construit (Cabinet Totem - Tullins) dans le cadre du dernier CPER. La création de ce laboratoire commun 3ALP vient concrétiser une collaboration industrielle durable, avec un partenaire stratégique du domaine de la métallurgie, pour relever les nouveaux défis scientifiques et technologiques de ce domaine.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 1 octobre 2021
    -
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.