Profession

Un outil de veille sur les perspectives d'emploi des ingénieurs

BECHERINI, Béatrice | 12 janvier 2022 |

(c) Pixabay_Hurca

Les groupes professionnels Arts & Métiers Alumni créent un outil de veille sur les perspectives d'emploi des ingénieurs.


Avec le lancement du premier Observatoire de l’emploi et des tendances sectorielles, véritable outil de veille économique et baromètre de l’emploi des ingénieurs dans douze secteurs industriels porteurs, la Société des ingénieurs Arts & Métiers parachève son dispositif d’accès à l’emploi à destination de ses adhérents, qu’ils soient en activité, en recherche ou étudiants.


L’Observatoire Arts et Métiers de l’emploi et des tendances sectorielles

Conçu et réalisé à l’initiative des groupes professionnels en partenariat avec la Junior-Entreprise AMJE Paris, l’Observatoire AM de l’emploi et des tendances sectorielles est l’expression de la volonté de la Société des ingénieurs Arts & Métiers de diffuser auprès de ses adhérents un outil de veille actualisé chaque semestre, ciblé sur 12 secteurs en croissance : Aéronautique et aérospatiale, Agroalimentaire et distribution, BTP, Conseil, Défense, Énergies renouvelables, Logistique, Luxe, Nucléaire, Numérique, Santé, Transports.

Avec l’Observatoire de l’emploi et des tendances sectorielles, tous les Gadzarts – ceux encore à l’École comme tous ceux en activité ou non – et les professeurs de l’ENSAM disposent désormais des principaux éléments de veille nécessaires à la bonne compréhension des enjeux régissant les secteurs-clés. Chaque étude en détaille l'actualité économique et technologique, présente ses perspectives de croissance et l'évolution des indicateurs généraux d’employabilité. Chacune des études a été validée par le groupe professionnel AM correspondant et sera actualisée régulièrement.

Les groupes professionnels Arts et Métiers Alumni organisent des conférences et des rencontres avec des personnalités du monde de l’entreprise. AM Alumni compte 48 groupes professionnels. Chacun réunit 700 à 2 800 experts et professionnels, qui consacrent leurs conférences et travaux à l’évolution technique, économique et industrielle d’un secteur. Ils travaillent également en coordination avec le Pôle Carrières et l'écosystème entrepreneurial Arts et Métiers sur les thématiques liées à l’accélération de parcours.


Arts & Métiers Alumni sur tous les fronts en faveur de l’emploi

Lancés au cœur de la crise Covid, deux sondages internes avaient révélé que 40 % des ingénieurs AM craignaient ou subissaient ses conséquences sur l'emploi, les plus jeunes (21-30 ans) et les 50-55 ans étant les plus inquiets. Face à ces préoccupations, Arts & Métiers Alumni a mis en ligne dès avril 2021 la plateforme Priorité emploi centralisant tous ses services d’aide à l’emploi et au développement de carrière.

Priorité emploi complète le Pôle Carrières de l'association, qui organise des entretiens de coaching carrière (plus de mille par an, y compris en distanciel, grâce à deux coachs professionnels et plus de 85 experts partenaires), ainsi que des conférences et des ateliers. Son activité est relayée par 120 délégués carrières dans les régions (l'association compte 104 groupes régionaux en France, 96 dans les DOM-TOM et à l’étranger). À ces actions, Priorité emploi ajoute des groupes de parole, des tutoriels spécifiques ou encore la mutualisation des offres d'emploi avec d'autres associations d'ingénieurs. Les groupes de parole et la cellule de suivi psychologique sont deux services rendus possibles grâce au soutien de la Fédération Santé Mentale France, une première pour une association d’Alumni.

Mis à jour deux fois par an, l’Observatoire AM de l’emploi et des tendances sectorielles ajoute un nouvel outil à cet ensemble. Chaque édition fera l’objet d’une large communication interne pour servir au mieux les adhérents d’AM Alumni dans leur recherche d’emploi ou d’évolution de carrière.

Zoom sur...

Aéronautique

Bien que le retour à la normale du trafic aérien mondial soit attendu pour 2024, le secteur bénéficie d’un soutien important quant à la protection des salariés et l’accompagnement de la transformation de la filière. Les investissements dans la R&D s’orientent notamment vers le développement, en France, des technologies qui serviront une aviation moins carbonée, la maîtrise des matières métal et composite ou encore la programmation et l’intelligence artificielle.

Défense

Premier secteur en termes d’investissement de l’État français, la Défense possède un budget en constante augmentation se répercutant aussi sur le recrutement. À l’instar des cinq principaux groupes industriels, beaucoup d’entreprises recherchent des ingénieurs en R&D, lignes de production, réseaux, études et techniques de l’armement, comme chefs de projet, de l’infrastructure, qualité, etc.

Énergie

Entre objectifs ambitieux en termes de production d’énergie, engagements forts concernant les énergies renouvelables qui devront représenter 33 % de la consommation finale brute d’énergie à l’horizon 2030, et coopérations européennes pour la fabrication d’électrolyseurs, le secteur de l’énergie offre de nombreuses perspectives d’emploi. Près de 50 000 emplois sont prévus dès 2028 dans l’éolien. La filière de l’hydrogène vert représentera entre 50 000 et 150 000 emplois en 2030.

Nucléaire

De la conception au démantèlement en passant par la construction et l’exploitation, le secteur du nucléaire fait intervenir de multiples activités transversales et génère de fait des emplois hautement qualifiés. Lancé fin 2020, le Plan de relance du nucléaire est doté de 470 millions d’euros pour soutenir le renforcement des compétences et le maintien du haut niveau de savoir-faire industriel, notamment pour la fabrication des pièces stratégiques, la gestion des déchets, la conception de centrales de petite taille, le recyclage…

Transports

En 2021, si les prévisions d’embauches de cadres sont positives dans le secteur ferroviaire (+3,4 %), elles demeurent négatives dans le secteur automobiles (-8,4 %). Elles se feront en majorité dans les fonctions achat, qualité, maintenance, logistique, pour le ferroviaire ; dans les fonctions études, recherche et développement, pour l’automobile. Il est à noter que la transition énergétique et l’usage de véhicules propres, tant dans le domaine automobile que routier, aura sans aucun doute une incidence positive sur l’emploi.






PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 1 octobre 2021
    -
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.