Hommes et entreprises

Métaux durs

Nexteam Group veut diminuer sa dépendance à Airbus

| 18 juin 2018 | Les Echos

_
Nexteam Group lève 114 millions d'euros et investit à Marmande.

Nouvelle étape pour Nexteam Group. Le fabricant de pièces d'avion et d'hélicoptère en métaux durs vient de lever 114 millions d'euros auprès du fonds de private equity Tikehau, qui prend une participation minoritaire.

Avec cette importante levée de fonds, les dirigeants se donnent les moyens financiers d'acquérir des sous-traitants pour former « un groupe de dimension internationale réalisant plus de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici à 2023 », contre 150 millions en 2017 (+ 15 %). 

 

Nexteam Group est né de la fusion des sous-traitants Asquini à Marmande (Lot-et-Garonne) et MP Sud à Escout (Pyrénées-Atlantiques) en 2008, Sofop à Rodez (Aveyron) en 2013 et Gentilin à Toulouse, en 2015. Le nouvel ensemble emploie 900 salariés sur huit sites, dont 240 en Roumanie et en Pologne.

 

Les actionnaires familiaux Ludovic Asquini, Frédéric Gentilin et Grégory Poux ont défini leur feuille de route pour la période 2018-2023. « Nous voulons diminuer la dépendance du groupe à Airbus, qui représente 52 % de notre chiffre d'affaires, explique Frédéric Gentilin, directeur exécutif. Nous devons donc nous rapprocher des donneurs d'ordre américains, comme Spirit et Boeing, et du motoriste CFM International (Safran et GE), qui fabrique le moteur Leap équipant les B737 Max, la moitié des A320neo et le Comac chinois. »


Futurs programmes

Pour cela, le groupe veut racheter des sous-traitants importants oeuvrant sur ces marchés aux Etats-Unis et en Europe, en participant à la prochaine vague de consolidation de la chaîne de fournisseurs. « Le paysage de la supply chain européenne aura changé avant l'arrivée des nouveaux programmes d'avions d'Airbus et de Boeing attendus entre 2022 et 2024,  et il nous faut atteindre la taille critique d'ici là », affirme Frédéric Gentilin.

 

Premier fournisseur de pièces élémentaires en métaux durs pour Airbus, Nexteam Group veut accroître l'usinage de pièces en aluminium qu'il a peu développé. Il bénéficie de la hausse des cadences de construction du long-courrier A350 et de l'A320neo, en fabriquant une partie du cockpit, des trappes et des éléments de fuselage pour le premier et des pièces de mât réacteur pour le second. Il investit 10 millions d'euros dans une unité de traitement de surface à Marmande qui ouvrira en janvier 2019, afin de ne plus sous-traiter cette activité.

 

Il bâtit aussi pour 5 millions une plataforme de stockage et de découpe par jet d'eau du titane à Toulouse, pour diminuer les chutes de ce métal coûteux. Outre Airbus, le groupe réalise 22 % de son chiffre d'affaires auprès de Safran en fabriquant des pièces de trains d'atterrissage et de transmissions de moteur. Il intervient aussi dans la défense et le spatial.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Traitements de surface sous vide des métaux

    L’amélioration des matériaux passe souvent par l’utilisation de technologies utilisant le vide. Qualités d’adhérence, propreté et répétabilité comptent parmi les avantages des traitements sous vide. Rappels des avantages et inconvénients des ...

    1 novembre 2018

  • Le four sous vide pour le brasage aluminium

    La recherche d’un gain de poids et de performance a démocratisé l’emploi de l’aluminium dans l’industrie aéronautique, moteur d’innovation pour de nombreuses industries. La fabrication de certaines pièces en aluminium nécessite un brasage dans des ...

    18 juillet 2018

  • Matériaux

    Thermec’2018 se termine le 13 juillet

    Les spécialistes des matériaux se réunissent depuis lundi à Paris.

    10 juillet 2018

Dossiers de la rédaction
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...
  • 1 mars 2016
    Dans ce dossier, vous trouverez quatre articles : Amélioration de la durée de vie des tapis de fours de traitements therliques en AISI 330Cb. Les fours à réacteurs ou moufle à enceinte métallique. L'amélioration du traitement thermique avec la maintenance ...
  • 1 janvier 2016
    Les progrès réalisés dans les techniques d’élaboration, de refusion et de transformation à chaud ou encore dans les moyens d’usinage ont impulsé les évolutions des aciers pour moules et outils.
  • 1 décembre 2015

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.