Hommes et entreprises

Métallographique

BMW fait confiance à Buehler

| 4 juin 2018 |

(c) Buehler
BMW a installé six polisseuses Buehler dans le laboratoire métallographique de son usine de Dingolfing.

Division du groupe ITW, Buehler a fourni six polisseuses EcoMet 30 au groupe BMW pour son service Technologie d’analyse des matériaux et processus installé à l’usine de Dingolfing depuis le début de l’année. Ces nouvelles polisseuses mis sur le marché fin 2017 servent essentiellement aux tests de contrôle qualité effectués en laboratoire sur divers métaux et autres composants fabriqués tant en interne que pour le contrôle réception.

En service six heures par jour, les polisseuses EcoMet 30 assurent la préparation de 50 échantillons par machine au sein du laboratoire BMW. L’importance des volumes traités n’affecte pourtant pas la constance et la qualité des résultats. Wolfgang Brand, responsable de la microscopie au laboratoire, révèle que ce sont avant tout la grande convivialité, la robustesse et le nettoyage rapide qui ont fait pencher la balance en faveur de machines monoplateau non automatique. Ces atouts garantissent en effet une efficacité remarquable et un entretien réduit et plus de flexibilité sur le long terme.

« Nous devons en permanence répondre à des exigences très variées en matière de contrôle de la qualité et de développement, dès lors maîtriser de multiples méthodes de préparation, de mesure et d’analyse », explique Wolfgang Brand. « Qui plus est, nous avons souvent des délais serrés à respecter pour les essais, notamment lorsque de nombreux échantillons doivent être traités parallèlement à la production. Ces deux enjeux nécessitent un personnel de laboratoire très qualifié. Sans oublier des machines de préparation fiables, tout aussi importants, qui nous facilitent la tâche par un gain de temps maximal et nous permettent ainsi de fournir des résultats répétables dans les délais impartis, même dans des conditions difficiles. Les nouvelles polisseuses EcoMet 30 Buehler répondent en tout point à nos attentes. Qui plus est, nos expériences positives avec l’équipe Buehler tout au long du processus décisionnel augurent d’une assistance efficace, rapide et axée sur le client, en adéquation avec nos besoins. »

En complément des polisseuses manuelles monoplateau mis en service chez BMW, la gamme EcoMet 30 offre des versions doubles plateaux, chacun de ces deux modèles étant disponibles en version manuelle ou semi-automatique. Tous les appareils fonctionnent avec des plateaux de 203, 254 ou 305 mm de diamètre. La vitesse plateau variable est réglable de 50 à 500 tr/min. Sur les modèles semi-automatiques, un panneau de commande sur écran tactile couleur LCD 7" permet d’accéder aux fonctions fréquemment utilisées sans perdre de temps à naviguer dans des menus complexes. Il est possible de travailler en pression centrale ainsi  qu’en pression individuelle jusqu’à quatre échantillons de 25, 30 ou 40 mm de diamètre. La tête de polissage dotée d’un moteur puissant peu tourner au besoin en sens inverse du plateau à une vitesse de 30 à 200 tr/min.

« L’EcoMet 30 est synonyme d’une fiabilité maximale alliée à un gain de temps appréciable lors du polissage », souligne Tim Sunderbrink, Directeur commercial chez Buehler. « Le plateau s’enlève aisément, ce qui, avec une écoulement sans coude, facilite le nettoyage pour un environnement de travail propre. Grâce à leur commande intuitive, au retrait aisé du porte-échantillons et à la tête pivotante, les modèles semi-automatiques offrent en outre un accès plus rapide aux échantillons entre les différentes étapes de préparation. Sur toutes les polisseuses EcoMet 30, ces fonctionnalités de pointe permettent de traiter davantage d’échantillons, avec à la clé une productivité accrue du laboratoire. »  

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...
  • 1 mars 2016
    Dans ce dossier, vous trouverez quatre articles : Amélioration de la durée de vie des tapis de fours de traitements therliques en AISI 330Cb. Les fours à réacteurs ou moufle à enceinte métallique. L'amélioration du traitement thermique avec la maintenance ...
  • 1 janvier 2016
    Les progrès réalisés dans les techniques d’élaboration, de refusion et de transformation à chaud ou encore dans les moyens d’usinage ont impulsé les évolutions des aciers pour moules et outils.

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.