Hommes et entreprises

Une start-up de la métallurgie réalise une levée de fonds de 4,5 millions d'euros

BECHERINI, Béatrice | 19 février 2020 |

Spécialisée dans la conception de métaux dits amorphes, Vulkam lève 4,5 millions d’euros pour passer du prototypage à la pré-industrialisation.


Fondée en 2017, la start-up Vulkam, qui développe des métaux amorphes, annonce une levée de fonds de 4,5 millions d’euros. « Nous ont rejoints Supernova Invest, fonds du CEA, Sofimac Innovation, BNP Paribas Développement et Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Capital », détaille Sébastien Gravier, président de Vulkam.

Cette opération va permettre à Vulkam de monter en puissance industriellement. « Nous avons déjà démontré à des clients l’intérêt de notre solution, de nos matériaux. Nous devons maintenant être capables de démontrer que nous sommes en mesure de produire en série, avec une maîtrise de la chaîne de production. On va donc mettre en place une ligne de production pilote. […] Nous ne souhaitons en effet pas être un fabricant de prototype ou même de machines, nous voulons être un fabricant de pièces métalliques amorphes en série. »


À l'horizon 2022…

Actuellement, Vulkam est équipée pour fabriquer plusieurs milliers de pièces par an. L'entreprise s’adresse aujourd’hui à trois marchés : l’horlogerie, le médical - implantologie comme outillage - et le spatial.

Sébastien Gravier souligne : «  Dans le médical, les industriels sont intéressés par la résistance accrue de nos pièces et leur taille divisée par deux. Dans l’horlogerie de luxe, on travaille principalement sur des pièces de mécanismes. Nos pièces ont un effet ressort deux fois plus important, ce qui permet de les faire deux fois plus petites. On travaille aussi sur des engrenages. Là, c’est le meilleur taux de résistance à l’usure qui est intéressant. Avec une usure moindre, la montre ne perd pas de sa précision dans le temps… Enfin, le marché de l’aéronautique est intéressé par le gain en poids et l’encombrement réduit. Nous sommes 30  % plus légers que le titane et deux fois plus petits. »

À l'horizon 2022, l'entreprise souhaite être capable de produire plusieurs centaines de milliers de pièces par an.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.