Hommes et entreprises

Safran, Oerlikon, le CNRS et l'Université de Limoges donnent naissance à Protheis

| 20 juin 2019 |

(c) Raphael Soret Safran

Safran, Oerlikon, le CNRS et l’Université de Limoges annoncent la création d’un laboratoire de recherche commun « PROTHEIS » et d’une plateforme technologique « SAFIR » dans le domaine des traitements de surface en région Nouvelle-Aquitaine.


Stéphane Cueille, directeur R&T et Innovation de Safran, Dr Roland Fischer, président-directeur-général d’Oerlikon, Jean-Luc Moullet, directeur général délégué à l’innovation du CNRS, Alain Célérier, président de l’Université de Limoges, ont signé une lettre d’intention annonçant la création à Limoges d’un laboratoire de recherche commun « PROTHEIS » et d’une plateforme technologique « SAFIR », deux structures complémentaires spécialisées dans le domaine des traitements de surface pour les applications aéronautiques, en présence d’Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances en charge de l’innovation et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine.

Pour Safran, ces deux entités vont permettre de renforcer les travaux du groupe dans le domaine des traitements de surface afin de concevoir des produits plus légers, à durée de vie plus longue, avec des émissions sonores et d’oxydes d’azote maîtrisées, compatibles avec la réglementation Reachet capables de répondre à tout type d’applications aéronautiques actuelles et futures. La feuille de route du laboratoire prévoit, dans le cadre des projets du groupe liés à l’usine du futur, de développer la simulation numérique des procédés et de capter, stocker, analyser et exploiter les données en production, afin de favoriser la maîtrise continue de la qualité produit.

« Ce projet ambitieux permet de renforcer nos compétences dans les traitements de surface et d’accroître davantage la performance de nos équipements aéronautiques et spatiaux grâce aux nouveaux matériaux et procédés. Ce laboratoire et cette plateforme permettront à terme à l’ensemble des sociétés du Groupe ainsi qu’à notre supply chain de bénéficier de travaux scientifiques et technologiques au meilleur niveau mondial », exprime Stéphane Cueille, directeur R&T et Innovation de Safran.

Grâce à cette collaboration, Oerlikon prévoit de renforcer encore son soutien à l’industrie aéronautique tout au long de la chaîne de valeur. Oerlikon apporte à ce partenariat une grande expertise forgée depuis de nombreuses années dans les matériaux avancés, l’ingénierie de surface ainsi que les équipements industrialisés haut de gamme, qui sont autant d’atouts pour accroître la compétitivité du secteur.

« Nous sommes ravis de conclure ce partenariat stratégique avec Safran, le CNRS et l’Université de Limoges, a déclaré le Dr Roland Fischer, président-directeur-général d’Oerlikon. Nous croyons fermement en la valeur de partenariats qui créent des passerelles entre les entreprises, la R&D et l’enseignement supérieur. En associant notre expertise dans les domaines des revêtements fonctionnels, des solutions de surface et de la fabrication additive à la R&D de Safran, nous contribuerons à rendre l’industrie aéronautique plus efficace, plus sûre, plus silencieuse et plus rapide. »

Pour le CNRS et l’Université de Limoges, via l’Institut de recherche sur les céramiques (IRCER) dont ils sont les tutelles, il s’agit de favoriser les échanges scientifiques et technologiques dans le domaine des traitements de surface avec les meilleurs laboratoires nationaux et internationaux et d’attirer des talents du monde entier. Ce projet va renforcer le positionnement du laboratoire IRCER dans les secteurs aéronautique et spatial ainsi que la formation associée à l’école d’ingénieur ENSIL/ENSCI et à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université de Limoges.

Le laboratoire de recherche commun permettra d’unir les savoir-faire des différentes entités. Les travaux qui y seront réalisés seront alimentés notamment par les besoins de Safran et par les travaux R&D de Safran, d’Oerlikon et de l’IRCER.  

La plateforme technologique sera capable de couvrir des niveaux de maturité TRL 1 à TRL 6* avec la possibilité de réunir des compétences pluridisciplinaires de haut niveau. Elle permettra de maîtriser l’ensemble du processus de montée en maturité tout en respectant les conditions de sécurité exigées. Représentant un investissement de plus de 8 millions d’euros, cette plateforme sera utilisée pour mettre en œuvre les travaux scientifiques du laboratoire commun mais sera également ouverte à d’autres entreprises de la filière des transports, de l’énergie et de l’électronique. 

Ce projet va venir renforcer un écosystème existant à Limoges et en faire une force de frappe unique en Europe avec le laboratoire IRCER, l’Université de Limoges, le Groupe Oerlikon et le centre d’ingénierie et de traitements de surface CITRA.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.