Hommes et entreprises

Impression 3D en alliage de cuivre

| 19 avril 2019 |

(c) Protolabs

Protolabs propose l'impression 3D en alliage de cuivre, notamment pour l’industrie automobile.


Avec la solution proposée par Protolabs permettant l’impression 3D en alliage de cuivre, les ingénieurs peuvent concevoir des pièces en cuivre, réaliser des prototypes et produire de petits volumes en un jour ouvré. Un procédé qui permet aussi de façonner des pièces à la surface plus lisse et aux formes complexes.

Le CUNi2SiCr

Pour réaliser ses impressions 3D, Protolabs utilise un cuivre faiblement allié : le CUNi2SiCr. Ce matériau conjugue de bonnes propriétés mécaniques et une forte résistance à la corrosion, y compris en cas de haute conductivité thermique et électrique. Il permet également aux ingénieurs de concevoir rapidement des pièces destinées à des milieux difficiles, là où le cuivre pur ne pourrait pas être utilisé.

Le procédé DMLS

Protolabs utilise le procédé de frittage laser direct de métal (DMLS) pour réaliser ses impressions 3D en alliage de cuivre. Cette technologie repose sur la technologie laser. En passant sur une surface de poudre métallique très fine, le laser soude les particules et forme des pièces métalliques denses. Il superpose ensuite ces couches (de seulement 20 microns d’épaisseur) pour obtenir une surface plus lisse que celle obtenue par d'autres procédés d'impression 3D. De plus, ce procédé permet de réaliser des formes complexes, notamment avec des canaux internes ou des structures très légères en nid d’abeilles.
 

« Le cuivre est une matière essentielle pour les constructeurs automobiles, et la généralisation des véhicules électriques et hybrides ne fait qu’augmenter ce besoin. Ainsi, là où une voiture traditionnelle renferme environ 25 kg de cuivre, les véhicules électriques et hybrides en contiennent environ 75 kg. La demande de prototypes et de fabrication de nouvelles pièces est donc de plus en plus élevée et exige des délais très rapides », explique Andrea Landoni, responsable de produits chez Protolabs.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 20 juin 2019
    Ce dossier comprend quatre articles ci-dessous.
  • 24 mai 2019
    Ce dossier comprend trois articles ci-dessous.
  • TREMPE
    7 janvier 2017
    La trempe par induction comme alternative à la cémentation, la trempe gazeuse comme réponse aux exigences environnementales et la drasticité comme indicateur qualité constituent les trois sujets de ce dossier.
  • 29 août 2016
    Ce dossier comprend quatre articles : - Caractérisation des matériaux par méthodes non destructives. - Évolution des CND chez Areva : méthodes alternatives à la radiographie et au ressuage. - Caractérisation de la relation microstructure/état de l’hydrogène. - ...
  • 2 mai 2016
    Ce dossier comprend trois articles : Comment limiter la sensibilité à la fragilisation par l'H en production sans parler ou presque d'hydrogène ? Fragilisation par l'hydrogène des alliages d'aluminium sans Cu de la série 7000. Etude expérimentale de l'impact de l'hydrogène ...

Sélections thématiques

  • 13 juin 2017

    Zoom sur les nouveautés SVTM 2017

    Parmi les 130 exposants, voici un aperçu des produits et services présentés sur l'édition 2017 du SVTM.

  • 7 décembre 2012 Sélection 2012 des produits de la rédaction

    Finitions, appareils de mesure, traitements plasma, solutions d’essai, tribofinition, autant de solutions découvertes dans nos colonnes cette année. Sélection de douze produits qui ont particulièrement suscité notre intérêt en 2012.